louvre
louvre


Vous êtes ici: AccueilL’art du textileTapis dit "de Mantes"

Tapis dit "de Mantes"

2/2 du XVIe siècle
Collégiale de Mantes, 1912
Iran du nord-ouest
Laine et coton, noeud asymétrique
H. : 3,79 m ; L. : 7,83 m
Musée du Louvre, acquisition, 1913
OA 6610

Inventorié par Viollet-le-Duc en 1872, ce tapis est probablement arrivé en France comme cadeau diplomatique lors d’une ambassade perse ; il faisait partie du trésor de la collégiale de Mantes.
Le décor est répété quatre fois, selon un double axe de symétrie ; dans un jardin fleuri s'ébattent des animaux divers : des oiseaux nourrissent leurs petits au nid, une biche se désaltère dans l’eau d’un étang, un lion égorge une gazelle, un chasseur enturbanné le vise de son mousquet ; dans le médaillon central et dans la bordure, quatre panthères entourent le combat du phénix et du dragon. Certains détails permettent d’y voir une production de l’Iran du nord-ouest.
On datait l’œuvre par le modèle de mousquet du chasseur ; ce type d’arme aurait été introduit en Iran à la fin du XVIe siècle ; or, de récentes études signalent que ce type d’arme fait partie de l’équipement du chasseur safavide quinze années plus tôt ce qui nous permet de proposer une nouvelle datation au cours de la deuxième moitié du XVIe siècle.

Tapis dit "de Mantes"
OA 6610
© RMN / DR, RMN / Blot