louvre
louvre


Vous êtes ici: AccueilPierres dures, gemmes et ivoireCorne à pulvérin

Corne à pulvérin

Inde, XVIIe siècle
Ivoire d’éléphant sculpté, monture métallique
L. : 21 cm ; D. max. : 7,3 cm
Musée du Louvre, D.A.I., acquis en 1984, inv. MAO 716

Les mousquets sont introduits en Inde au cours du XVIe siècle par les Européens. Ce sont des fusils à long, voire très long canon. Ces mousquets ne tirent qu'un coup ; la balle est propulsée à l'extérieur du canon sous l'effet de l'explosion d'une poudre (pulvérin) à laquelle on met le feu. C'est à la conservation de cette poudre que sont destinées les cornes de ce type.
En Iran, ce type d'objet reprend invariablement la forme d'une corne, comme certains exemples réalisés en Inde ; toutefois, un certain nombre de cornes fabriquées en Inde, généralement en ivoire décoré de motifs d'animaux associés à la chasse, prennent la forme d'un poisson, et parfois plus précisément celle d'un makara, monstre marin de la mythologie hindoue. Bien que cet objet n’adopte pas la forme en S caractéristique des cornes inspirées par ce monstre, son renflement central l’apparente à cette catégorie.Toutes ces cornes sont datées des XVIIe et XVIIIe siècles.
Le décor est composé d'animaux d'espèces différentes posés les uns à côté des autres. À l'une des extrémités de l'objet, ils donnent parfois l'impression d'être issus les uns des autres. Cet entremêlement des corps puise ses origines à la fois en Inde et en Iran et rappelle certaines miniatures de la même période où les animaux composites sont réalisés à partir d’une imbrication de plusieurs autres animaux

Corne à pulvérin
Corne à pulvérin
MAO 716
© RMN / Berizzi