louvre
louvre


Coffret

Inde, seconde moitié du XVIIe siècle – début du XVIIIe siècle
Ivoire sculpté, ferrures d’origine en argent
L. : 33 cm ; l. : 13 cm ; H. : 19 cm
Musée du Louvre, D.A.I., acquis en 2006, inv. MAO 2039

Ce coffret d’ivoire a une taille nettement supérieure aux autres coffrets indiens connus. Le décor s’inspirant de l’architecture moghole s’organise suivant les rythmes d’une longue arcature : des arcs polylobés aux écoinçons végétaux reposent sur des colonnes-balustres caractéristiques de l’architecture indienne à partir du XVIIe siècle et dite «à la silhouette de cyprès» (sarw-andam). Plusieurs pavillons du fort de Dehli ont des colonnes cannelées de profil similaire, marquées de crochets floraux à la base. Dans le Diwan-i ‘Amm, hall des audiences publiques, le trône de la Jarokha (achevé en 1648), contemporain du règne de Shah Jahan, présente des points de comparaison, reprenant dans le même style gras une composition exactement similaire. Les rapprochements qui s’imposent achèvent de transformer le coffret en une sorte d’architecture miniature. Cependant le dessus du couvercle présente un décor dont les racines sont à chercher dans l’art du livre et en particulier le décor des reliures. C’est dans la sophistication tortueuse des feuilles et des croches végétales que s’expriment les infléchissements de l’art moghol au XVIIIe siècle.

Coffret
Coffret
MAO 2039
© RMN / Berizzi