louvre
louvre


Vous êtes ici: AccueilLes arts du livrePlats de reliure : délassement princier dans la nature

Plats de reliure : délassement princier dans la nature

Iran, Shiraz (?), 2/2 du XVIe siècle
Papier mâché, décor peint
H. : 32 cm ; l. : 19,9 cm.
Musée du Louvre, dépôt du Musée des Arts Décoratifs, legs G. Migeon
Ucad 27659 a-b

Les reliures luxueuses semblent avoir eu une vie indépendante des manuscrit qu’elles renfermaient ; elles ont été détachées du manuscrit d’origine et réutilisées parfois sur des manuscrits antérieurs ; certaines ont été créées à part et associées à un manuscrit en cours de fabrication, ... Les plus anciens exemples de reliures laquées datent du 2/4 du XVIe siècle ; des études récentes sur les reliures safavides indiquent qu’elle connurent leur apogée au XVIe siècle et que l’art de la laque périclite au XVIIe siècle. Le travail de la laque est un art de cour mais il semble également que certains centres provinciaux l’ait pratiqué, Shiraz par exemple, sans qu’il ne soit possible de les différencier de ceux des artisans de la cour Safavide.
Les faces extérieures sont décorées de scènes princières : d’un côté, le prince sous un dais est entouré de courtisans et de musiciens ; un page retient un cheval ; des serviteurs proposent des mets ; de l’autre, le prince chasse un lion, entouré de ses fauconniers et serviteurs à cheval ou à pied. Les deux compositions sont peintes sur un fond noir avec nuages noirs chinoises se détachant sur un fond or.
La datation etl’ attribution de ces reliures est beaucoup plus difficile que celles des manuscrits complets car elles sont souvent réutilisées et ne contiennent aucune date. Il est également difficile de l’attribuer à un atelier (cour de safavide ou Shiraz). De par son style on peut avancer une date dans la deuxième moitié du XVIe siècle.

Plats de reliure : délassement princier dans la nature
Plats de reliure : délassement princier dans la nature
Ucad 27659
© RMN / Berizzi