Previous Page  4 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4 / 44 Next Page
Page Background

le premier de son histoire, est l’occasion de préciser un certain

nombre d’orientations, de projets de développement ; c’est avant tout

une chance de définir ce qu’est l’identité du musée, ce qui fait sa

particularité.

La rédaction de ce Projet scientifique et culturel (PSC) est d’autant

plus cruciale qu’elle survient à un moment clé de l’histoire du musée ;

plus de quatre-vingts ans après sa fondation, près de quarante ans

après qu’il est devenu musée national, un peu plus de dix ans après

son rattachement à l’Établissement public du musée du Louvre.

C’est donc en lien avec le PSC du Louvre, dont Delacroix forme une

des directions depuis 2013, qu’il s’agit de mieux définir les enjeux et les

projets à venir du musée, comme de mener une réflexion sur ses liens

avec les projets de l’Établissement public du musée du Louvre.

Musée autonome, à l’histoire singulière, le musée Delacroix peut ainsi,

grâce à son rattachement, en tirer le meilleur parti possible pour son

développement.

Le rapprochement des deux institutions, si différentes dans leur nature,

leur taille et leur histoire, ne peut se penser sur le registre d’une

synergie immédiate. En revanche, il offre des perspectives de projets

et d’expériences nouvelles ; c’est autour de la notion de laboratoire de

projets que ce lien entre le Louvre et le musée Delacroix prend tout

son sens et sa profondeur.

Dans ce contexte favorable à son développement, l’objectif est aussi

et avant tout de réaffirmer la place du musée Delacroix au sein de

la communauté muséale parisienne, française et internationale : en

L’ ÉTABLISSEMENT D’UN PROJET SCIENTIFIQUE

ET CULTUREL POUR LE MUSÉE NATIONAL

EUGÈNE-DELACROIX ,

4