Romain inconnu, dit Vitellius

Rome, début du IIe siècle après J.-C. Marbre grec. H. 0,48. Venise, Museo Archeologico Nazionale.

Ce buste de marbre fut découvert à Rome vers 1505 et légué en 1523 à la République vénitienne par le cardinal Grimani, le plus grand collectionneur d'antiques de Venise.
Le « pseudo-Vitellius » du Musée archéologique de Venise constitue sans doute un des bustes les plus célèbres et les plus copiés ou reproduits.
L'identification à l'empereur Vitellius ne reposait que sur la corpulence du modèle. Cette assimilation prestigieuse est aujourd'hui réfutée par les archéologues, qui s'accordent à voir dans ce buste un anonyme romain contemporain de l'empereur Hadrien.
Son visage est tourné vers la gauche, mettant en valeur son double menton, avec des traits adipeux, qui ne manquent pas d'une certaine noblesse, et confèrent au personnage une sorte de suffisance hautaine.
Au-delà des nombreux dessins qu'a inspiré le Vitellius, son succès est également attesté par de nombreuses copies en bronze, plâtre et surtout en marbre.
Cet engouement pour des répliques d'après cet antique a parfois été guidé par des motivations plutôt discutables.
En effet, certaines têtes isolées réalisées à partir du buste de Venise ont sans doute été conçues dès l'origine comme des contrefaçons. Elles ont été volontairement mutilées, afin de passer pour des portraits authentiques trouvés dans des fouilles.

© Louvre 2000